Review et Avis Complet du LFB MT28

  • 18 novembre 2017
Vélo électrique LBF MT28

Prix​​​​

Environ 1000€ - Disponible sur Amazon.fr

Avantages

Confort, simplicité, prix

Inconvénients

Pas d'amortisseurs avant ni de freins à disque

Résumé

Fait avant tout pour l'utilisation urbaine, ce vélo est à la fois simple et pratique. Il n'embarque que les fonctionnalités essentielles, et ses performances sont très correctes.

Mon évaluation

81/100

Fabricant

Se voulant être un vélo de ville électrique simple et confortable, le LFB MT28 se concentre sur l’essentiel et n’intègre aucune fonctionnalité excentrique.

Dans cet article, je vais vous donner mon avis complet au sujet de ce vélo électrique, ainsi que ses avantages et ses inconvénients particuliers.

Les caractéristiques du vélo de ville électrique LFB MT28

Lorsqu’on s’intéresse aux caractéristiques du LFB MT28, il faut tout d’abord jeter un oeil à ses roues.

En effet, celles-ci ont une taille impressionnantes de 28 pouces (d’où le nom du vélo), ce qui est optimal pour le confort de conduite en ville.

Cette optimisation du confort de conduite, on la retrouve absolument partout sur ce vélo. Toujours au niveau des roues par exemple, chacune est équipée d’un garde-boue très long qui assure à l’utilisateur de ne pas se salir lors de ses trajets.

Sur le haut du vélo, la selle est très large et dispose de ressorts afin d’amortir les secousses. Le guidon est lui aussi fort large, à la façon “néerlandaise”, ce qui permet d’être positionné encore plus confortablement lorsqu’on roule avec ce vélo.

Large guidon à la néerlandaise du LFB MT28

À l’arrière, on notera également la présence d’un porte-bagage, ce qui n’est pas étonnant vu que le vélo est fait pour une utilisation avant tout pratique et en ville. Pas de porte-bagage à l’avant cependant, contrairement au modèle LFB CT26 qui est un peu plus pratique pour faire des courses.

Porte-bagage du LFB MT28

Côté performance, le vélo n’a rien d’exceptionnel et c’est bien normal ; il n’est pas fait pour ça. On retrouve donc une batterie 10 Ampères heure et 37 Volts ainsi qu’un moteur de 250 Watts, ce qui permet 50 km d’autonomie en utilisation normale et jusqu’à 60 km en utilisation économe.

Comme je l’ai dit, les performances n’ont rien d’exceptionnel, mais elles suffisent largement pour les utilisations urbaines. Le moteur du vélo est malgré tout capable de grimper les petites pentes sans problème.

Enfin, les fonctionnalités du vélo sont complétées par trois niveaux d’assistance, un phare avant et six vitesses pour un seul plateau. Encore une fois, les fonctionnalités sont minimalistes, mais c’est normal. Ça permet au vélo d’être le moins cher possible tout en gardant une haute qualité matérielle et une bonne efficacité.

Ce que j’aime particulièrement

Ce qui est le plus appréciable au sujet du LFB MT28, c’est probablement le choix de la marque d’avoir créé un vélo simple et efficace, sans plus, et de l’assumer complètement.

Sur ce modèle, pas de fonctionnalités gadget inutiles, pas de design flashy attractif, juste un bon vélo de ville électrique tout simple. Ceci a d’ailleurs le gros avantage de le rendre très discret et de nettement réduire ses chances d’être volé, contrairement à des vélos au design plus flashy.

En plus d’être simple et efficace, le vélo a également l’avantage d’être très confortable à monter grâce à sa large selle, ses gardes-boue et son guidon à la néerlandaise.

Bref, sur ce vélo, pas de sensations fortes ni de vitesse impressionante. Juste la bonne vieille impression de faire du vélo, le tout quasiment sans effort et confortablement installé.

Ce que j’aime moins

Même si j’apprécie à quel point LFB assume son choix de simplicité, je pense qu’il y a quand même deux fonctionnalités dont le MT28 aurait pu bénéficier.

La première, c’est l’ajout de freins à disque. En effet, le vélo pèse quand même 25 kg avec la batterie, ce qui est plutôt élevé comparé aux vélos de routes non électriques qu’on retrouve sur le marché. Des freins à disques permettraient donc de mieux maîtriser le freinage, notamment en pente descendante, et ainsi encore améliorer le confort de conduite.

Freins à pincement de vélo électrique

La deuxième fonctionnalité qu’il aurait été intéressant d’intégrer à ce vélo, c’est des amortisseurs avant. Comme il est là, le vélo n’a aucun autre amortisseur que les ressorts de la selle, ce qui est suffisant pour les routes toutes plates mais pas pour les routes en mauvais état. Ni pour les pavés.

Ceux deux défauts sont assez mineurs, mais ils diminuent les capacités du vélo à emprunter des routes pavées ou des chemins de terre, ce qui est dommage.

Devriez-vous acheter le LFB MT28 ?

Le LFB MT28 est clairement un vélo urbain fait pour les pistes cyclables et les routes en bon état. Si vous habitez dans une ville avec de fortes pentes ou avec des routes pleines de trous, je vous conseillerais de vous orienter vers un vélo plus complet comme par exemple le RichBit RT-860.

Par contre, si votre profil correspond totalement à celui prévu pour ce vélo, vous pouvez y aller sans souci. Le MT28 est un vélo de bonne qualité matérielle, simple et confortable, et qui a l’avantage de ne pas être trop cher.

Verdict

Si vous cherchez un vélo de ville électrique simple, confortable, et principalement fait pour l’utilisation urbaine, alors le LFB MT28 est un bon choix.

À propos de l'auteur Paul Martin

Passionné par les nouvelles technologies et la mobilité électrique, j'ai créé Électrifiant.com avec pour but de partager mes recherches et mes trouvailles avec le web francophone.

>