Poids d’un Vélo Électrique : les 4 Facteurs les Plus Importants

  • 12 septembre 2017

Si vous souhaitez connaître le poids moyen d’un vélo électrique, sachez qu’il y a deux réponses : la réponse courte et la réponse longue.

La réponse courte, c’est qu’un vélo électrique pèse en moyenne 20 à 25 kg.

La réponse longue, nettement plus intéressante à connaître, reprend les différents éléments qui composent le poids total d’un vélo électrique.

Si vous voulez connaître les détails du poids d’un vélo électrique et savoir en quoi ce poids est si important, et comment le réduire, lisez donc la suite de cet article.

De quoi est composé le poids d’un vélo électrique exactement ?

Pour bien comprendre d’où vient le poids total d’un vélo électrique et où il est possible de faire des allègements, il est important de connaître les différents éléments qui composent le vélo.

Voici donc les pièces principales dont un vélo électrique est fait, ainsi que leur poids respectif.

1 - Le cadre

Le cadre est la partie principale du vélo. Il consiste généralement en un triangle sur lequel le poids du cycliste est réparti de la façon la plus optimale possible afin d’en améliorer l’équilibre.

Bien que le cadre soit la partie la plus imposante du vélo, ce n’est en fait pas toujours la plus pesante. En effet, celui-ci est généralement en aluminium et pèse 2 à 4 kg en moyenne.

Poids : 2 à 4 kg

2 - La batterie

Si les vélo électrique sont plus lourds que les vélos standards, c’est en fait la batterie qui en est la principale coupable.

En effet, par rapport aux batteries de smartphone ou d’ordinateurs portables, celles des vélos électriques doivent avoir beaucoup plus de tension et une bien plus grande intensité.

Une batterie moyenne de vélo électrique a donc une tension de 36 volts et une intensité électrique de 10 ampères tandis qu’une batterie d’ordinateur portable moyenne n’a que 15 volts et 5 ampères.

En moyenne, une batterie d’une dizaine d’ampères et de 36 volts pèse 2 à 3 kg. Le poids de la batterie est donc, à lui seul, aussi élevé que celui du cadre du vélo.

Poids : 2 à 3 kg

3 - Les roues

Après le cadre et la batterie, les roues d’un vélo électrique en augmente également le poids de façon conséquente.

En effet, chaque roue est composée d’un pneu, qu’il faut gonfler d’air, d’une jante et de rayons. Au total, une fois gonflée, la roue pèse en moyenne 1 à 2 kg en fonction de sa taille et son style. Et comme on le sait tous, il y a deux roues à un vélo.

Évidemment, des grosses roues faites pour le tout-terrain pèsent en général plus lourd que les roues toutes minces des vélos de route.

Les roues sont donc, comme vous l’aurez compris, l’un des paramètres qui fait que les vélos électriques tout-terrain sont généralement plus lourds que ceux de route.

Poids : 2 à 4 kg

4 - Le reste

Si on additionne le poids des pièces déjà mentionnées dans cet article, on arrive à un vélo électrique pesant entre 6 et 11 kg.

Autant dire qu’on est encore loin des 20 à 25 kg annoncés en début d’article !

La raison, la voici : un vélo est composé de nombreuses pièces, et nous n’avons vu jusqu’ici que les plus lourdes. Or, lorsqu’on ajoute à ces pièces principales toutes celles plus mineures comme la selle, le dérailleur, le guidon, les amortisseurs ou encore les freins, leur poids s’additionne et totalise environ 20 à 25 kg.

À tout ce poids, il ne faut également pas oublier celui engendré par la nature électrique du vélo. La batterie est de loin l’élément le plus lourd, mais le moteur, le détecteur de pédalage, le contrôleur et l’indicateur ont également un poids, bien qu’il soit mineur.

Globalement, il faut retenir qu’il est difficile de réduire le poids d’un vélo en changeant une ou plusieurs de ces petites pièces car elles pèsent individuellement peu lourd. Ce n’est que lorsqu’elles sont toutes ajoutées au vélo que leur poids combiné est vraiment conséquent.

Poids : 14 à 19 kg

En quoi le poids d’un vélo électrique est-il important ?

On peut distinguer deux cas pratiques dans lesquels le poids d’un vélo électrique a de l’importance : pour le transporter, et lorsque sa batterie est épuisée.

En effet, lorsqu’on roule à vélo électrique, son poids ne se fait que peut ressentir car c’est le moteur qui fait l’effort et pas tellement les muscles.

L’approche du poids d’un vélo électrique doit donc être différente de celle d’un vélo classique, où le poids est effectivement un facteur de la vitesse du vélo.

Sur un vélo électrique, c’est en fait la puissance du moteur qui est le facteur principal de sa vitesse, pas son poids.

De plus, la batterie étant l’un des éléments les plus pesants du vélo, il est normal de constater que les vélos avec une plus longue autonomie sont également les plus lourds, car qui dit plus grande autonomie dit également plus grande batterie.

Dans le tableau ci-dessous, voici un exemple de comparaison entre trois modèles fictifs de vélos électriques avec des puissances, des autonomies et des poids différents.

Modèle 1

Modèle 2

Modèle 3

Poid total

15 kg

20 kg

25 kg

Puissance moteur

100 watts

250 watts

500 watts

Autonomie moyenne

20 km

40 km

60 km

Vitesse maximale

15 km/h

25 km/h

35 km/h

Effort à fournir en pente

50%

25%

0%

Dans cet exemple, on observe que même si le modèle 1 est le moins lourd des trois, c’est celui qui a la plus faible autonomie de batterie ainsi que la plus faible vitesse maximale.

C’est également sur ce premier vélo qu’il faudra faire le plus d’effort musculaire en pente. Et si vous voulez mon avis, c’est définitivement le vélo avec lequel on a le moins de fun des trois.

À l’inverse, le modèle 3 est certes le plus lourd mais c’est également le plus rapide et celui avec la plus grande autonomie.

Ce vélo est plus encombrant à transporter et demande plus d’effort pour fonctionner lorsque sa batterie est à plat, mais avec une autonomie de 60 km, ça ne risque pas d’arriver souvent.

En plus, grâce à sa grande puissance moteur, ce troisième vélo est capable de grimper les pentes sans aucun effort musculaire. Autant dire que parmi les trois modèles repris dans l’exemple, c’est celui-ci qui est définitivement le plus fun.

Un facteur important : le poids du cycliste

Comme je l’ai expliqué, le poids du vélo en lui-même n’est pas un facteur très important dans la puissance et l’autonomie d’un vélo électrique.

En fait, le point qui impacte le plus ces deux paramètres, c’est celui du cycliste.

Eh oui, si vous voulez aller plus vite et plus loin sur votre vélo électrique, ce n’est pas le poids de votre vélo qu’il faudra diminuer mais plutôt le vôtre.

En effet, tandis que le poids d’un vélo ne varie que d’une dizaine de kilos d’un modèle à l’autre, le poids d’un cycliste peut varier nettement plus. Dans le tableau ci-dessous, voici un exemple de la variation de l’autonomie d’un vélo électrique en fonction du poids du cycliste qui l’utilise.

Personne de 60 kg

Personne de 80 kg

Personne de 100 kg

Puissance moteur

250 watts

250 watts

250 watts

Autonomie moyenne

40 km

30 km

20 km

Vitesse maximale en pente

25 km/h

20 km/h

15 km/h

On constate qu’en plus d’une grande variation de l’autonomie du vélo électrique en fonction du poids du cycliste, la vitesse atteignable en pente varie elle aussi beaucoup.

Ainsi, si votre masse corporelle est plutôt élevée (à cause de tous vos muscles bien sûr !), il vaudra mieux vous orienter vers un vélo doté d’une grande batterie et d’un moteur puissant.

Conclusion

En conclusion, ce que vous pouvez retenir de cet article est que le poids d’un vélo électrique n’est pas tellement plus élevé que celui d’un vélo standard, et que le facteur de différence principal entre les deux est le poids de la batterie.

De plus, la vitesse maximale d’un vélo électrique, contrairement à un vélo standard, n’est pas liée à son poids mais bien à sa puissance moteur.

Ainsi, un vélo électrique plus puissant et avec une plus longue autonomie sera le plus agréable à utiliser, même si son poids est plus élevé.

Bien entendu, le vélo électrique parfait est un vélo à la fois léger et puissant, mais obtenir ces deux choses en même temps a un prix.

Lors du choix de votre vélo électrique, il vaut donc mieux vous intéresser à la puissance de son moteur et à l’autonomie de sa batterie plutôt qu’à son poids.

À propos de l'auteur Paul Martin

Passionné par les nouvelles technologies et la mobilité électrique, j'ai créé Électrifiant.com avec pour but de partager mes recherches et mes trouvailles avec le web francophone.

>