Quelle est la Différence Exacte entre un Vélo Électrique et un VAE ?

  • 28 septembre 2017

Le moteur électrique du vélo doit avoir une puissance maximale de 250 Watts

Le mec roule à peu près aussi vite qu’une moto (70 km/h) sur une piste cyclable en passant juste à côté de piétons. Yep, un vélo électrique, ça peut aller vite. Très vite.

Heureusement, grâce aux régulations européennes, ce genre d’engins n’est pas présent sur les routes et les pistes cyclables par chez nous.

En plus de l’augmentation de sécurité que les régulations entraînent, il est également important de noter que pour un certain segment de personne, ils sont devenu le moyen de locomotion parfait pour se rendre à leur travail.

En effet, commes les VAE peuvent fréquenter les mêmes pistes cyclables que le reste des vélos et emprunter les mêmes voies publiques, ils sont très faciles à utiliser.

Vous pouvez aisément acheter un vélo demain et commencer à l’utiliser directement. Pas besoin de permis, d’assurance ni d’homologation, et même pas d’obligation légale de porter un casque.

Dans le cas des personnes qui vivent dans un rayon de 5 km de leur travail et qui hésitent à prendre le vélo pour s’y rendre à cause de l’effort nécessaire pour grimper les pentes, les VAE sont la solution parfaite à leur problème.

Bref, grâce à la législation européenne, les vélos électriques sont plus sécurisés, plus faciles à utiliser, et une très bonne façon d’encourager les gens à considérer le vélo comme moyen de transport.

Le moins bon

Malheureusement, la situation des vélos électriques n’est toujours pas parfaite dans l’Union Européenne, et même si la régulation actuellement assure une meilleure sécurité et une meilleure facilité d’utilisation des vélos électriques, beaucoup trouvent que ce n’est pas assez.

Commençons par toutes les personnes qui aimeraient profiter d’un vélo électrique pour se rendre à leur travail ou pour leur loisir, mais qui trouvent les VAE trop limités en puissance et vitesse.

En effet, bien que les VAE soient pratiques pour les courtes distances de moins de 5 km, ils sont fort limités pour des trajets un peu plus longs.

Si vous habitez à seulement 10 km de votre lieu de travail par exemple, il vous faudrait 24 minutes pour vous y rendre en roulant constamment à 25 km/h. Et autant dire que lorsqu’on prend en compte les virages, les pentes et la circulation, on est plus proche des 20 km/h de moyenne que de 25, soit 30 minutes pour un trajet de seulement 10 km.

Pour mieux illustrer la durée des trajets en fonction de leur longueur et de la vitesse à laquelle le vélo roule, rien n’est plus clair qu’un tableau comparatif.

5 km

10 km

15 km

20 km/h

15 minutes

30 minutes

45 minutes

30 km/h

10 minutes

20 minutes

30 minutes

40 km/h

7 minutes

15 minutes

22 minutes

En observant les données de ce tableau, on constate que lorsque la distance est petite, la différence entre un vélo rapide et un vélo moins rapide est peu élevée, et il n’est donc pas très important d’avoir un vélo capable d’aller à 30 voire 40 km/h.

Par contre, plus la distance augmente, plus l’écart se creuse. Pour les personnes habitant à 15 km de leur lieu de travail par exemple, un VAE ne leur permettrait d’arriver au travail qu’après 45 interminables minutes de trajet, ce qui est beaucoup trop lent.

Face à des régulations européennes peu adaptées pour les trajets extra-urbains, certains cyclistes choisissent d’augmenter la limite de vitesse de leur vélo électrique. Ceci peut être réalisé en débridant le moteur de son vélo, que j’explique dans cet article ou en fabriquant son propre vélo électrique, que j’explique dans cet autre article.

Grâce à ces deux techniques, il est possible d’avoir un vélo électrique capable d’atteindre 40 voire même 50 km/h, ce qui rend les longs trajets nettement plus rapides que sur un VAE respectant les régulations européennes.

Conclusion

En conclusion, la différence principale entre un vélo électrique et un vélo à assistance électrique est qu’un VAE est une sous-catégorie de vélos électriques qui respectent les régulations de l’Union Européennes et qui bénéficient d’une meilleure sécurité ainsi que d’une plus grande facilité d’utilisation.

Les VAE sont un excellent moyen de transport pour les courts trajets, mais leur vitesse et leur puissance sont généralement trop restreintes pour les trajets extra-urbains.

J’espère vraiment que cet article vous en aura appris plus sur ce sujet. Si vous avez une question ou une remarque, n’hésitez pas à l’écrire en commentaire et je me ferai un plaisir d’y répondre.

À propos de l'auteur Paul Martin

Passionné par les nouvelles technologies et la mobilité électrique, j'ai créé Électrifiant.com avec pour but de partager mes recherches et mes trouvailles avec le web francophone.

>